AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Silverhead? Where are you? [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inspyre A. Silverhead

avatar

Messages : 30
Music from hell : Open Tittle - Sweeney Todd, The demon Barber of Fleet Street
Date d'inscription : 24/03/2008

Reverse of shade
Clan: Humains Contaminés... Neutre?
Pouvoirs: Pyrokynésie, Télékinésie, et précognition (prémonitions)
Relationships:

MessageSujet: Silverhead? Where are you? [Ethan] Lun 24 Mar - 21:01
MessageSujet: Silverhead? Where are you? [Ethan] Lun 24 Mar - 21:01
MessageSujet: Silverhead? Where are you? [Ethan]   Lun 24 Mar - 21:01

West Church... Endroit qui aurait pu se révéler magnifique si ce n'était pas un amas de ruines... A quoi pouvait bien ressembler cet endroit avant d'être presque complètement détruit? Sans doute à un très bel endroit, le genre de lieu que l'on aime visiter sans doute... Aujourd'hui, c'était plutôt le genre de canton que l'on aimerait mieux éviter...Et pourtant, c'était ici que la jeune russe de dix-huit ans se trouvait. Quelle heure pouvait il être? Inspyre n'en avait pas la moindre idée, aucune même... Elle avait réussit à oublier sa montre dans son petit studio meublé qu'elle avait eu la chance de trouvé la veille. Oh, un petit quelque chose de petit et pas très cher, différent de ce dans quoi elle avait toujours vécue, mais qui lui convenait tout de même. Certes, elle n'avait pas prit le meilleur quartier peut être, mais mine de rien, elle se sentait en sécurité dans ce dernier, peut être plus que dans le motel où elle avait vécue le temps de trouver un petit quelque chose, ainsi qu'un travail. Car en effet, Inspyre était à New-York depuis peu, à peine une semaine ou deux, et avait déjà eu un bel aperçu de la vie dans cette ville. Majoritairement une nuit, alors qu'elle s'était perdue dans une ruelle sombre et quasi-abandonnée. C'était bien sa veine ! Se perdre alors qu'elle venait tout juste d'arriver... Et bizarrement, elle avait l'impression que sa nuit n'allait peut être pas se dérouler de la meilleure façon qu'elle aurait voulu le prévoir... Plusieurs fois elle avait tenté de sortir de ce méandre de rues sombres, accentuant la perdition... Jusqu'à ce qu'elle rencontre une personne, un jeune homme, plus âgé qu'elle. Il s'était arrêté à quelques pas d'elle, sans doute détourné de son objectif premier par quelque chose qu'elle possédait, ou elle tout simplement? Il pouvait l'aider à se sortir de cet endroit qui maintenant l'effrayait, hélas, elle n'eut pas le temps de lui demander quoi que ce soit qu'un démon arriva par surprise, s'attaquant à elle. Elle n'avait osé se servir de ses pouvoirs, n'avait même pas fait apparaître ne serait ce qu'une petite étincelle. Ce qui n'était pas le cas de l'autre, de ce jeune homme. Il possédait un pouvoir lié à l'électricité, elle avait très vite pu le constater. Ainsi, il était lui aussi contaminé? Quoi qu'il en soit, elle fut très vite libérée de l'emprise du démon et bien vite, se retrouva dans les bras de son sauveur, projetée contre lui. Ne vous attendez pas à une scène romantique ou a l'eau de rose ou la jeune fille embrasse son sauveur. Elle n'était pas l'une de ces filles qui reçoit un baiser de Batman, loin de là. Inspyre était peut être un peu trop pure pour ce genre de chose, bien qu'elle ait déjà eu quelques petits copains auparavant... Mais nous ne sommes pas là pour raconter sa vie privée n'est ce pas? Cet inconnu, dont elle finit par apprendre très vite le prénom - Ethan - eut la grande amabilité de la ramener là où elle logeait, à l'époque, le motel et lui laissa son numéro au cas où la jeune fille se sentirait...Seule? Elle ne l'avait jamais rappelé, ne possédant pas encore de téléphone...

Mais revenons a West Church. Que pouvait bien venir faire la jeune fille dans ce genre d'endroit? Elle se trouvait dans le cimetière, arpentant les petits sentiers, cherchant en vérité une tombe bien particulière. Celle de son père. Elle avait finit par demander des renseignements, à quelques personnes, Silverhead était un nom qui disait quelque chose, mais l'on ne se rappelait pas quoi... Jusqu'à ce qu'un vieil homme finisse par lui révéler la vérité : c'était un chasseur qui avait hélas périt, on ne savait pas de quelles mains... Triste vérité hélas... Elle était venue pour rien. Enfin, pas totalement. Il lui restait un mystère à résoudre : ce visage inconnu... A qui appartenait il? D'où la connaissait il?
Ce ne fut qu'au bout d'une heure et 24 minutes qu'elle trouva ce qu'elle cherchait. Le piédestal de la tombe était abîmé, comme sur toutes les tombes... La mousse avait même envahie ce dernier... Il lui fallut en enlever un sacré morceau pour voir le nom en entier... Sam Silverhead... Elle s'agenouilla devant la tombe, laissant sa main posée sur la pierre froide et grise.


« - Bonjour Papa... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Summers
~ Electric man but Trouble Minds ~
avatar

Messages : 65
Music from hell : Highway to hell - ACDC
Date d'inscription : 20/03/2008

Reverse of shade
Clan: Survivants contaminés
Pouvoirs: Créaction d'électricité. Contrôle d'électricité
Relationships:

MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Lun 24 Mar - 23:14
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Lun 24 Mar - 23:14
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]   Lun 24 Mar - 23:14

    Ethan était tranquillement installé dans son appartement. Il faisait les cents pas entre sa chambre et sa salle de séjour. Depuis quelques jours, il avait un visage en tête. Un visage qui l’avait marqué. Pourquoi ? Ethan l’ignorait. Mais ce visage avait quelque chose de particulier, une chose qui avait réanimé une partie qu’Ethan pensait avoir perdu depuis des années : son humanité. Et tout cela en quelques heures. Qui était-elle ? D’où venait-elle ? Ethan ne connaissait pas grand-chose de cette personne, de cette jeune fille mais une chose était sûre, elle l’intriguait. Rester sans attache. Une promesse qu’Ethan s’était faite il y a quelques années. Mais cette jeune femme avait intrigué Ethan d’une façon si singulière. Cela ne se montrait rien que par le fait de faire les cent pas dans son appartement, chose qui n’arrivait jamais Ethan Summers. D’habitude, il erre dans les rues où il restait dans le noir. Quand il était dans son appartement, c’était la même chose, il restait dans des coins sombres, un livre à la main. Il restait même parfois tout simplement dans le noir à observer la vie à travers ses fenêtres.

    Un être sombre, froid et solitaire. Solitaire ? Voilà que maintenant il pensait à une jeune fille qui devait avoir environ 18 ans, qu’il n’avait jamais vu, ni d’Eve ni d’Adam. Voilà qu’il se demandant où elle pouvait se trouver. Qui elle pouvait bien être. Il l’avait rencontré quelques jours plus tôt. Comme à son habitude, Ethan était resté dehors. D’un coté, rien ne l’attendait chez lui, alors pourquoi serait-il rentré chez lui ? Pour se mettre à l’abris ? Ce n’était pas sa volonté, ce n’était plus sa volonté. Il errait une nouvelle fois dans les rues sombres et froides de New York. La big Apple comme l’appelait encore les citoyens il y a deux siècles. La ville qui ne dormait jamais. Ethan marchait sans but précis. Tout ce qu’il voulait, c’était marcher, se vider la tête de ce qu’il voyait chaque jours, de ce qu’il ressentait chaque jours et il y eu cette rencontre.

    Cette jeune fille, qui au détour d’une ruelle, rencontra physiquement Ethan. Ethan fut attiré immédiatement par son regard bleu qui cloua immédiatement Ethan au sol, au sens métaphorique du terme. Les deux personnes se regardèrent le temps de quelques secondes. Ethan ne savait pas ce qu’il l’avait le plus frappé, ce regard, cet éclair bleu dans ses yeux ou l’incompréhension de cette jeune femme pour ce monde. Chacun d’eux n’eut pas le temps d’entamer quoi que ce soit que la jeune femme fut attaquée par un démon. Ne pouvant pas blesser la jeune femme, Ethan lança un éclair électrique dans le bras du démon. La jeune femme fut propulsée en avant par le démon, tombant dans les bras d’Ethan. Leurs regards se croisèrent à nouveau. Sentir son cœur à nouveau battre était une sensation étrange pour Ethan. Ce dernier releva le regard pour s’occuper du démon qui avait attaqué la demoiselle. Il leva la paume de sa main et l’ouvrant, un jet électrique d’une forte intensité frappa le monstre, le traversant de part en part. Ethan rabaissa les yeux pour regarder la jeune femme qui était toujours enfoui dans ses bras. Pendant quelques secondes, ils se regardèrent sans rien se dire. Ethan lui proposa de la raccompagner jusqu’à chez elle. Ils allèrent ainsi jusqu’à un motel, ce même motel où Ethan avait déposé ses valises en arrivant à New York. C’est ainsi qu’il prit connaissance de son prénom « Inspyre ».

    Ethan avait besoin de sortir mais pourquoi se retrouva-t-il devant cette vieille église. Le moteur de sa voiture tournant toujours, il s’était garé devant cette vieille église. Des ruines, il n’en restait que des ruines. Ethan descendit de la voiture pour entrer dans ce qui restait une église. Il pénétra dans les ruines. La hauteur de ces dernières était surprenante. Pourtant, le plus étrange, c’est qu’Ethan n’était pas croyant mais pourtant, il était là, dans cette église. Enfin, ce qu’il en restait. Il avançait doucement dans ce qui devait être l’allée centrale de l’église. Il se retrouva au centre de l’église, le chœur avec l’autel. Ethan leva les yeux en direction d’un ciel qui était dessiné sur la voûte.

    Que faisait-il vraiment ici ? Ethan commença à repartir, il était prêt à remonter dans sa voiture quand il vit une silhouette qu’il avait déjà rencontré au loin. Ethan se dirigea vers cette silhouette, pénétrant dans le cimetière de l’église. Il avançait à pas feutré, tentant de ne pas déranger cette jeune fille qui se recueillait sur la tombe de son père. En effet, en approchant d’elle, il pu entendre ce que disait la jeune femme. Un « bonjour papa ». Ils partageaient quelque chose en commun. Ils avaient perdu une personne qui leur était chère.


    « Ton père ? »

    Dit-il alors qu’Ethan s’agenouilla à coté de la demoiselle. Cette demoiselle n’étant que celle que le jeune homme avait rencontré quelques jours plus tôt. Cette même demoiselle dont le regard était encré dans l’esprit d’Ethan.

    « Je ne t’espionnait pas, je te rassure. Je t’ai juste vu au loin …et …et je voulais savoir comment tu allais ? »

    Le jeune homme tourna la tête pour regarder cette dernière. Il voulait savoir sincèrement comment elle allait. Pas seulement suite à l’attaque du démon. Mais une part en lui voulait savoir qui était cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inspyre A. Silverhead

avatar

Messages : 30
Music from hell : Open Tittle - Sweeney Todd, The demon Barber of Fleet Street
Date d'inscription : 24/03/2008

Reverse of shade
Clan: Humains Contaminés... Neutre?
Pouvoirs: Pyrokynésie, Télékinésie, et précognition (prémonitions)
Relationships:

MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Mar 25 Mar - 22:55
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Mar 25 Mar - 22:55
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]   Mar 25 Mar - 22:55

Il est tout à fait vrai que la rencontre entre les deux jeunes gens ne s’était pas faite ordinairement, tout du moins, si l’on se place d’un point de vue hors contexte. Rencontrer une personne et par la suite se faire attaquer par un démon, non, cela n’avait rien d’habituel, mais dans ce contexte ci… Eh bien c’était presque…commun ? Mais quoi qu’il en soit, cette rencontre avait eu du bon, puisque lui, de son côté, pensait à elle, bien qu’elle l’ignorât, et elle, à lui, du moins à sa manière. Elle n’y pensait pas tous les jours, mais souvent avant de se coucher, lorsqu’elle regardait par sa fenêtre le paysage seulement éclairé par la pâleur de la lune. Son visage torturé lui revenait en tête, tout comme ce regard qu’ils s’étaient échangés la toute première fois qu’ils s’étaient vus. Un regard sombre, comme éteint, comme s’il lui manquait quelque chose ? Inspyre ne s’était rien promit vis-à-vis de la vie, ou de l’existence qu’elle menait, si ce n’était retrouver son père, ce pourquoi elle était venue de Russie pour ici, abandonnant ainsi sa précieuse ville de Saint-Pétersbourg qu’elle connaissait par cœur, pour une autre dont elle ignorait tout, si ce n’était ce que les livres voulaient bien lui dire, mais les temps avaient bien changé depuis l’époque où cette ville était encore vivante d’animation, colorée et joyeuse…

Contrairement à ce jeune homme, Inspyre était plutôt respirante de vie, joyeuse et parfois enfantine dans son regard ou dans ses sourires. Son regard, parlons en : d’un bleu si pur qu’on pourrait l’accuser d’avoir volé le ciel. Lorsqu’on le croisait, il vous embrasait, vous embrassait et vous clouait sur place, comme l’avait ressentie le jeune homme. On y trouvait bien des choses dedans, comme cette incompréhension face à la vie qu’ILS devaient tous mener, l’incompréhension de ce qui l’entourait, parfois, une petite once de peur, ou de témérité, mais majoritairement, sa joie de vivre. Une humanité à part entière, bien que légèrement bafouée par ses pouvoirs si bien cachés. Mais lorsqu’elle avait croisé celui de son futur sauveur, Inspyre n’y avait trouvé qu’un mal être, une envie de solitude, et pourtant, malgré tout, une très très faible étincelle d’espoir qui luttait encore pour conserver sa place. Mais était ce vraiment ce qu’elle avait vue ? Après tout, peut être se trompait elle totalement sur le compte de son aîné et qu’au fond, il vivait bien ainsi. Qui sait ? Dans sa ville natale, presque tout le monde se connaissait, et il était difficile de ne pas savoir ce que ressentait l’autre. Une peur… Tous tremblaient de mourir à chaque seconde qui passait. Alors qu’ici, c’était différent, ils se battaient pour vivre, pour vivre une vie qu’ils ne connaissaient pas encore, mais que leurs ancêtres avaient vécu. Inspyre se sentait même prête à vivre ce genre de vie. Surtout depuis cette rencontre.

Jamais elle n’aurait pu penser faire une telle rencontre. Ce n’était pas un coup de foudre, loin de là. Quoi que, qui sait ? Après tout, elle n’était pas ce genre de fille à se laisser aller dans les bras de tous les garçons qui passent sous prétexte que l’on ne sait pas de quoi la vie est faite, que l’on ignore si demain on risque de mourir ou non. Elle était une beauté virginale, et ce, jusqu’au bout des ongles ou presque. Mais c’était son regard qui vous mettait sur la voie. Le regard d’une enfant, le regard d’une femme, d’une femme-enfant. Peut être était ce qui l’avait vraiment interpellé lorsqu’ils s’étaient croisés, elle, complètement perdue dans ces rues qu’elle ne connaissait pas, lui se promenant pour soulager sa solitude. Ils n’avaient sans doute pas prévue cette attaque, trop absorbés par un regard de quelques secondes, d’autant plus qu’elle allait ouvrir les lèvres pour lui demander comment sortir de cet endroit. Hélas, ce fut un petit cri de frayeur qui franchit la barrière rose, alors qu’elle était contre le démon. Son cœur dut bien palpiter plus fortement qu’à l’ordinaire alors qu’elle s’apprêtait presque à réciter ses dernières prières ; ce qui aurait tout à fait été ridicule puisque jusqu’à maintenant, elle ne l’avait jamais fait. Quoi qu’il en soit, sa rencontre ne fut pas très longue à réagir, ripostant de sorte à ne pas baisser la jeune fille, lui dévoilant ainsi sa nature et ses pouvoirs. Propulsée en avant, droit dans ses bras, elle n’avait pas tardée à blottir son visage contre son cœur, alors que ses petites mains s’accrochaient habilement à ses vêtements. Un rapide regard juste avant qu’il ne se débarrasse de l’agresseur de la jeune demoiselle. Mais même encore hors de danger, la jeune fille resta bien quelques secondes de plus, pressée contre son sauveur, comme si ce simple contact la rassurait, alors qu’elle ne connaissait pas du tout ce jeune homme. Enfin, lorsqu’elle sentit que son propre organe battant s’était calmé, elle osa relever le regard vers son sauveur et ne put que lui offrir un regard et un sourire de remerciement, très vite accompagnés d’un petit « Merci » de sa voix douce et posée. Presque claironnante. Un carillon de douceur, c’était en tout et pour tout ce qu’elle était. C’est alors qu’il lui proposa de la ramener chez elle, c’était plus que oui, pour un peu, si elle n’y était pas déjà, Inspyre lui aurait sauté dans les bras ! Quoi qu’il en soit, aucun d’eux ne fut vraiment bavard sur le chemin du retour au Motel, ils n’apprirent qu’une chose essentiel l’un de l’autre : leur prénom. Il s’appelait Ethan, et elle n’était pas prête de l’oublier de sitôt. Certainement pas.

Pouvait on vraiment parler d’un être cher dans le cas d’Inspyre ? Elle n’avait jamais connu Sam Silverhead, qui était censé être son père, et ne le connaîtrait maintenant jamais. Cependant, elle désirait vraiment savoir qui était le signataire de sa mort, qui en était l’auteur. Un démon ? Un humain contaminé ? Sans doute ne le saurait elle jamais. Mais cela importait il vraiment ? Pas tant que ça, après tout, elle était venue ici dans le but de le rencontrer, de savoir pourquoi il était partie… Et peut être pour rattraper ce temps perdu… Elle aurait voulu ajouter quelque chose, mais une voix masculine l’en empêcha, une voix qu’elle avait déjà entendue. « Ton père ? »Relevant son visage de poupée vers l’origine de ces mots, elle eut le plaisir de constater qu’il s’agissait de son sauveur. Oh que oui, elle était contente de le revoir, cela se lisait sur son visage de jeune fille. Pour lui répondre, elle hocha tout d’abord la tête, oui, il s’agissait bien de son père enterré là. Elle le laissa s’agenouiller à côté d’elle, devant l tombe de son paternel et écouta d’une oreille attentive la suite de ses paroles. Il aurait tout aussi bien pu l’espionner qu’elle aurait tout de même été heureuse de le revoir, du moins, tant que ce n’allait pas trop loin…Comment elle allait ? Elle se sentait perdue dans cette ville, c’était si différent de là ‘où elle venait !


« Eh bien…Je pense que je vais bien, toujours entière et vivante, je crois que c’est l’essentiel n’est ce pas ?Mais je dois avouer que cette ville est terriblement différente de Saint-Petersbourg, je m’y perds encore… »

Et c’était d’un air désolé qu’elle lui révéla cette information, peut être ne se ferait elle jamais à New-York en fin de compte… Et en même temps, elle se révélait au jeune homme face à elle. Elle lui révélait ses origines et de l’endroit d’où elle venait. En même temps, pour les origines, son petit accent de l’est la trahissait suffisamment… Avec un petit sourire digne d’elle, elle lui retourna sa propre question.

« Et toi ? Comment vas-tu ? Aucune autre jeune fille à sauver depuis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Summers
~ Electric man but Trouble Minds ~
avatar

Messages : 65
Music from hell : Highway to hell - ACDC
Date d'inscription : 20/03/2008

Reverse of shade
Clan: Survivants contaminés
Pouvoirs: Créaction d'électricité. Contrôle d'électricité
Relationships:

MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Jeu 27 Mar - 17:58
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Jeu 27 Mar - 17:58
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]   Jeu 27 Mar - 17:58

    Un père. Voilà une chose qu’Ethan avait eu la chance de côtoyer. En effet, ce dernier avait fait parti d’une famille « ordinaire ». Une mère et un père aimants, une sœur jumelle proche et complice. Il ne manquait plus que le chien qui se serait appelé Tobey et une barrière blanche, et la famille Summers aurait formé la famille typique américaine vivant dans la banlieue chic de New York. Cette image aurait été possible mais dans une autre dimension, dans une autre vie, dans un autre monde. La famille Summers résidait à Chicago, célèbre ville pour un certain Al Capone. Ils vivaient certes dans la banlieue de la ville, mais c’était le genre d’endroit qu’il fallait mieux éviter. En effet, la guerre avait fait ses ravages. La banlieue était devenue un endroit dangereux. Chaque jour, les démons attaquaient. Heureusement, il existait des hommes et des femmes qui faisaient en sorte de tenir aussi loin possible ces hordes de démons. Parmi ces hommes et ces femmes, il y avait le père d’Ethan. Un chasseur. Ce dernier avait toujours voulu tenir sa famille le plus loin possible de ces chasses en tout genre. La mère d’Ethan et de Chloé avait fait ce choix de vivre une vie, tentant de faire croire aux enfants qu’ils avaient une vie normale, que le monde n’était pas aussi noir que l’on pouvait le sous entendre. Mais ses enfants, comme tous les autres, n’étaient pas si naïfs que cela. Ce qui est étrange avec les enfants, c’est leurs capacités à décerner la vérité où qu’elle se cache. Ils avaient cette sorte de sixième sens qui leur disait ce qui était vrai et ce qui était faux. Ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Si, n’est ce pas ? Ce fut le cas pour les enfants Summers. Les parents auraient souhaité continuer ce petit jeu du « tout va bien dans le meilleur des mondes ». Mais cela ne tient qu’un moment. Les enfants avaient bien vu qu’ils n’étaient pas dans un monde où tout allait bien, c’était plutôt l’inverse. C’est ainsi que les enfants Summers demandèrent la vérité aux parents. Une vérité, qui cette fois, ne pouvait pas, ne devait pas être faussée ou travestie soit disant pour les protéger.

    Voilà une partie du mystère qui entourait cette jeune fille, Insypire, dévoilé. Elle était à la recherche d’un père. Un père, qui malheureusement se trouvait deux mètres plus bas qu’elle. Qui était-il ? Que faisait-il ? D’où venait-il ? Qui lui avait fait cela ? Peut être des questions que cette jeune fille devait se poser. Ce serait des questions qu’Ethan se serait certainement posé si les rôles avaient été inversés. Il en avait également sur sa propre famille, certaine étant restée sans réponse. Pas sur son père ni sa mère. En effet, il savait parfaitement ce qui les avaient tué, vu qu’il avait assisté à une scène des plus insoutenables, voir ses parents se faire déchiqueter sous ses yeux. Le regard de sa mère tourner vers lui le suppliant de se cacher et prendre soin de sa sœur, une larme roulant sur sa joue, la dernière larme d’une condamnée. Non, ce qu’Ethan recherchait n’était pas un Wendigo, il s’agissait bel et bien d’un démon. Un démon d’une rare puissance. Un démon qui avait torturé, écartelé et brûlé vive sa propre sœur, sa jumelle. Depuis ce jour, Ethan n’avait qu’une seule obsession, retrouver ce démon et lui faire payer ce qu’il avait fait. Si cela devait être la dernière chose qu’Ethan ferait, cela ne vaudrait-il pas le prix de se sacrifier ? Pour Ethan, de toute manière, il était déjà mort, mort de l’intérieur. Depuis que ce jour funèbre était arrivé, Ethan était devenu une toute autre personne guidée par la colère et la haine. Une âme solitaire errante, tentant de faire le bien. Chassant les démons qu’il croise. En tuant un maximum en attendant sa fin.

    Mort de l’intérieur. Une chose qu’Ethan pensant sincèrement. Mais il se trompait. Il remarqua cela le jour ou plutôt la nuit où il croisa le regard d’Insypire. Un regard électrique qui vous cloua sur place. Il s’agissait d’une rencontre des plus banale, une rencontre au détour d’une ruelle. Se rentrant l’un dans l’autre, leurs regards se croisant. Ethan fut cloué sur place par ce regard d’un bleu si persistant, si tranchant. On dit que les yeux sont le reflet de l’âme. En voyant les yeux de cette jeune femme, Ethan pensa qu’elle devait avoir une âme des plus pure, un coin de lumière dans un monde de noirceur. Ethan n’eut pas le temps de contempler ces yeux qu’on lui offrait, un démon attaqua la jeune femme. Ethan aida cette dernière qui retomba dans les bras de ce dernier, croisant à nouveau ce regard. Il sentit autre chose. Son cœur battre au fond de sa poitrine. Depuis des années, il ne le sentait plus. Pensant que ce dernier s’était glacé au fil des années. Encore une fois, il s’était trompé. Depuis cette rencontre, le visage de la jeune femme était resté gravé dans la mémoire du jeune homme se posant des milliers de questions sur cette dernière. Et c’est ainsi qu’il la retrouva, dans cette vieille église en ruine. West Church. Bien qu’en partie détruite, cette église accueillait toujours des fidèles. Ethan n’en faisait pas partie. Mais poussé par quelque chose, il était arrivé ici, dans cet endroit saint. C’est retournant vers sa voiture qu’Ethan la vit. Même de loin, il l’avait reconnu. Cette jeune femme au regard si troublant.

    Ethan aurait pu tout aussi bien s’en aller, ne restant pas sur place pour éviter toute nouvelle rencontre tout aussi troublante mais il décida de faire le contraire, d’aller à sa rencontre. Il commença par entrer dans le cimetière, marchant tranquillement et silencieusement, refermant sa veste contre lui. Il marchait à pas feutré pour ne pas déranger la jeune fille qui semblait se recueillir sur une tombe. En approchant, Ethan entendit deux mots : « Bonjour papa ». La jeune femme se recueillait sur la tombe de son père. Il approcha doucement et s’abaissa pour être au même niveau que la jeune femme. Regardant la tombe, il lui demanda s’il s’agissait de son père. Ethan tourna le regard vers la jeune femme qui lui retourna un oui avec un signe de tête.


    « Je suis désolé. »

    Ethan présentait ses condoléances à la jeune femme. Certes, il ne savait pas si Insypire connaissait cet homme, si il avait fait parti de sa vie, mais quelque chose en lui était désolé pour elle. Pour ce qu’elle avait du faire, traverser pour pouvoir retrouver ce père, qu’elle retrouva dans un lieu où elle ne devait peut être pas s’attendre à le retrouver : un cimetière. Quelque chose étonna Ethan. Cette dernière possédait un petit accent, peut être un pays de l’Europe de l’Est, alors comment son père s’était-il retrouvé à New York ? Appeler cela déformation professionnelle. Ethan continua en lui demandant si cette dernière allait bien, il ne l’espionnait pas, il voulait … il ne savait pas ce qu’il voulait au fond de lui. Il lui répondit qu’il voulait s’assurer qu’elle aille bien. Cette dernière lui répondit qu’elle était encore en vie, n’était ce pas l’essentiel ?

    « L’essentiel comme tu le dis. Rassures toi, cela fais cinq ans que je vis à New York, cinq ans que je n’arrive pas à me faire cette ville. Pourtant, je ne viens pas d’aussi loin que toi, mais si tu veux, je te ferais visiter cette ville … pour ce qu’il en reste à visiter »

    Etait-ce une hallucination ? Un rêve ? Où Ethan Summers venait-il de proposer à cette jeune fille de lui faire proposer de visiter cette ville ? Il y a quelque chose qui clochait dans cette scène mais quoi ? Peut être juste le fait de lui proposer de se revoir. Attention, elle ne devait pas avoir plus de 18 ans. Tu ne connais rien sur elle, peut être est-ce un démon ? Ou un ange ? Ethan se secoua mentalement la tête, écoutant la jeune femme.

    « Ça peut aller compte tenu de la ville et du contexte dans lequel on vit. » Commença-t-il. « Sauf si la jeune fille que j’ai sous les yeux a besoin d’être sauvée, aucune. Je ne fais pas cela avec toutes les jeunes filles tu sais », lança-t-il avec une tentative d’humour. « Tu me permets une question ? Tu m’as dit que tu venais de Saint-Pétersbourg, c’est bien ça ? Mais … pourquoi es-tu venue ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inspyre A. Silverhead

avatar

Messages : 30
Music from hell : Open Tittle - Sweeney Todd, The demon Barber of Fleet Street
Date d'inscription : 24/03/2008

Reverse of shade
Clan: Humains Contaminés... Neutre?
Pouvoirs: Pyrokynésie, Télékinésie, et précognition (prémonitions)
Relationships:

MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Sam 29 Mar - 11:39
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Sam 29 Mar - 11:39
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]   Sam 29 Mar - 11:39

Inspyre avait la chance de posséder encore sa mère en vie. Une chance dont elle ne profitait hélas pas. Après tout, ne s’était elle pas enfuie de chez elle ? Elle était majeure naturellement, mais son départ s’était fait de manière précipité, sans grande réflexion avant. Pas d’au revoir douloureux, pas de pleurs. Et surtout pas de son petit frère. Un départ qui tirait un trait sur le passé. Un adieu silencieux et douloureux cependant, le début d’une nouvelle vie, d’une nouvelle existence, et ce, dans le pays de son père. Elle aurait pu rattraper le temps perdu avec lui en vivant avec, dès qu’elle l’aurait retrouvé, mais ce n’était pas dans un cimetière qu’elle pensait le trouver. Elle n’avait pas fait ses plans de vie avec lui heureusement, elle n’avait pas non plus eu le projet de compter sur lui pour l’aider dans sa nouvelle vie. Jamais elle n’aurait pensé le retrouver dans un cimetière, pourtant, aucune tristesse ne s’était lue sur son visage lorsqu’elle avait apprit la nouvelle. Même pas maintenant, alors qu’elle se trouvait devant la tombe de cet homme qui était censé être son père. Elle ne savait même pas s’il était conscient de son existence lors de son vivant. Devrait elle chercher à le savoir ? Pouquoi ? Il n’était plus là désormais, et elle ne voulait pas venger un homme qu’elle ne connaissait pas. Qu’il lui ait donné son nom ou pas. Inspyre était peut être inconsciente et imprudente, mais elle n’était pas folle, elle n’allait pas se jeter dans la gueule du loup – et c’était le cas de le dire – dans le simple but de venger quelqu’un dont elle ignorait tout.

Il était mort à l’intérieur ? Inspyre, elle, était bel et bien vivante, et comptait bien le rester encore un sacré bout de temps, le temps de trouver ses marques, le temps de trouver celui pour qui son cœur battrait et à qui elle appartiendrait. Peut être l’avait elle trouvé, ce fameux LUI ; au détour d’une ruelle peut être, comme sa mère avant elle. Allez savoir. Mais ce qu’ils savaient en tout cas, c’était très certainement qu’il y avait quelque chose qui les unissait malgré tout. Peut-être juste à cause de ces deux regards qui s’étaient croisés, le sien, si pur, si bleu, que l’on pouvait se permettre d’éprouver de la curiosité à son égard : d’où les détenait elle ? Et si l’on poussait plus loin cette analyse, on se permettait de parler d’âme, et alors on pensait qu’Inspyre possédait une âme pure. C’était peut être bien vrai, demandez le lui, elle se ferait peut être un plaisir de vous répondre ou pas. Après tout, ne s’agissait il pas là d’un détail de sa vie privée ? Passons. Ils avaient eu cette sorte de coup de foudre l’un pour l’autre, pas dans le sens de l’amour, du moins, j’ose le penser et l’exposer, mais c’était tout de même un éclair qui les avait rapproché, tout autant qu’une attaque. Bien placée devrais je dire. Imaginez un peu que cette dernière ait eu lieu bien après ? Les jolis yeux de la jolie Inspyre seraient alors devenus bien vitreux, dépourvus de vie. Adieu bleu de ciel, adieu espoir de vie. Adieu Ethan ?

Elle se recueillait sans vraiment le faire, n’observant cette tombe que d’un regard troublé. A quoi pouvait bien ressembler celui qui dormait maintenant 6 pieds sous terre ? Sa mère n’était attiré que par les beaux jeunes hommes, c’était une chose connue, le père du petit frère d’Inspyre, Dimitri, était charmant homme, courageux et travailleur. Alors qu’en était il de Sam Silverhead ? Les photos ne renseignaient pas tout à fait, Inspyre en possédait une, cachée quelque part chez elle. Elle ne la ressortait que rarement, juste pour graver le visage dans sa mémoire. Hélas, elle aurait préféré voir à quoi il ressemblait maintenant. Après tout, 19 ans s’étaient écoulés depuis la prise de la fameuse photo…« Je suis désolé. » Inspyre ne put qu’amorcer un petit signe de tête, en guise de remerciement. Oui, elle allait bien malgré tout, après tout, ce n’est pas parce qu’elle était légèrement déçue qu’elle allait mal. Cela lui faisait une chose en moins a faire sur sa liste de choses à faire n’est ce pas ? Ne lui restait plus qu’à trouver le mystérieux visage de son rêve, avec l’espoir qu’il était bien à New-York, car d’une : Inspyre ne possédait pas de permis de conduire, et de deux, elle ne désirait pas parcourir la terre entière pour un simple visage. Il se manifesterait de lui-même n’est ce pas ? « L’essentiel comme tu le dis. Rassures toi, cela fais cinq ans que je vis à New York, cinq ans que je n’arrive pas à me faire cette ville. Pourtant, je ne viens pas d’aussi loin que toi, mais si tu veux, je te ferais visiter cette ville … pour ce qu’il en reste à visiter » A ces mots, Inspyre ne put que relever la tête, avec une petite lueur d’envie au fond des yeux. Visiter cette ville où elle ne faisait que se perdre ? Oh oui, elle en avait terriblement envie, et puis, d’un autre côté, cela leur permettrait très certainement de mieux se connaître, de s’apprécier et plus si affinités. Pour un peu, elle lui aurait sans doute sauté au cou, ou juste déposé un baiser sur la peau de sa joue, après tout, Inspyre était une personne très tactile, ce qui lui posait parfois souci au niveau d’un de ses pouvoirs. Ca contrairement à ce que pouvait penser le jeune homme en face d’elle, Inspyre n’était pas qu’une simple humaine, certes pas démon ni ange, juste humaine contaminée. Pourtant, cela, tant qu’elle pourrait le cacher au jeune homme face à elle, elle le ferait. Aucune idée du pourquoi ni du comment. Inspyre était un danger pour lui, mais aussi pour elle. Son ancien meilleur ami en avait fait les frais…


« Hummm… Ai-je besoin d’être sauvée ? Tout de suite… Et pourquoi pas ? Accepteriez vous de me sortir de ce cimetière ? Je crains d’y terminer mes jours si je reste plus longtemps. »

Nouvelle question. Pourquoi était elle ici ? Bonne question, mais à laquelle elle pouvait répondre naturellement. Se relevant, elle planta son regard bleu ciel dans le sien, un sourire en coin.

« Eh bien… Au départ, je suis venue pour lui. » commença t’elle, en désignant la tombe « je ne l’ai jamais connu, et je pensais le retrouver à New-York, vivant… Je dirais que la chance n’a pas tourné en ma faveur, mais je ne vais pas repartir à Saint-Pétersbourg…Je compte m’installer ici et y faire ma vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Summers
~ Electric man but Trouble Minds ~
avatar

Messages : 65
Music from hell : Highway to hell - ACDC
Date d'inscription : 20/03/2008

Reverse of shade
Clan: Survivants contaminés
Pouvoirs: Créaction d'électricité. Contrôle d'électricité
Relationships:

MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Dim 30 Mar - 16:17
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan] Dim 30 Mar - 16:17
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]   Dim 30 Mar - 16:17

    Un coup de foudre ? Un coup de foudre entre Ethan et cette jeune fille ? Peut être. Ethan serait incapable de vous dire ce que l’on ressent lorsqu’un coup de foudre vous arrive. Certes, ils avaient eu des petites amies dans le passé mais jamais rien de bien sérieux. Et ce pour une seule raison, il ne voulait pas s’attacher. Il ne voulait pas avoir de sentiment pour quelqu’un d’autre. Pourquoi ? Peut être pour la simple raison qu’il avait peur de perdre qui que ce soit qui lui était proche. Ainsi, en ne s’attachant pas, il ne risquait pas de perdre qui que ce soit. Ce genre de vie était à double tranchant. D’un coté, il ne souffrait pas de la perte d’une personne proche vu qu’il ne s’attachait à personne. Mais d’un autre coté, il passait à coté de quelque chose qui aurait pu illuminer un tant soit peu sa vie déjà bien sombre. Alors si vous lui demandez ce qu’était cet « éclair » entre le jeune homme et cette jeune femme, il serait incapable de vous dire qu’il s’agissait d’un coup de foudre. Que pourrait donc dire Ethan sur cette rencontre, qui le frappa, chose qui était sûre. En réalité, pour tout avouer, Ethan ne savait pas très bien ce qui c’était passé cette soirée là. Quand le jaune femme vint à se rencontre, épaule contre épaule, le regard azur de la jeune demoiselle attira l’attention d’Ethan. Plus qu’attirer son attention, c’était comme si Ethan avait plongé dans ses yeux. On dit que les yeux sont le reflet de l’âme. Ce dicton est véridique. Bien plus qu’être véridique, Ethan venait de le confirmer. C’était très étrange cette rencontre. C’était comme si Ethan voyait tout en noir et blanc et tout d’un coup, ses yeux bleu azur apparaissait dans leur couleur d’origine. Ethan ne comprenait pas pourquoi il les voyait ainsi mais il les voyait tels qu’ils étaient ne réalité. Le contact visuels avec cette jeune femme n’avait durer qu’une fraction de seconde mais bizarrement, cela avait semblé durer une éternité comme si tout se passait au ralenti. Et soudainement, le film se remit à marche normale quand le démon les attaqua. La première préoccupation du chasseur était de mettre cette jeune femme en lieu sûr. Il ne la connaissait pas mais il avait une envie soudaine de la protéger. Pourquoi ? Personne ne pouvait le savoir. C’est comme si vous sentiez au fin fond de vous que vous devez faire quelque chose. Ce quelque chose qui est quelque chose de bien. Une fois dans votre vie, ne pas agir en dépit mais au contraire, agir pour une cause qui en valait la peine. Cette cause était cette jeune femme.

    Mort de l’intérieur ? Oui, Ethan l’était depuis des années. Il ne sentait plus la vie coulée dans ses veines. Il ne sentait plus le cœur battre au fond de sa poitrine. Il se sentait froid de l’intérieur. Et ce depuis la mort de sa jumelle. Certes, on pouvait dire qu’Ethan s’apitoyait sur son propre sort. Mais pouvait-il faire autrement ? Cela faisait cinq ans. Cinq années où chaque nuit était visitée par ces images d’horreurs. Ajouté à cela une démone, Elliot Cooper qui s’amusait à le torturer avec les mêmes images. Donc oui, il semblait normal qu’Ethan soit mort de l’intérieur. Mais l’était-il vraiment ? Quand Ethan attaqua avec une décharge le démon, celui-ci repoussa violemment Inspyre qui termina sa course dans les bras d’Ethan ? Ce dernier sentit alors un frisson parcourir sa colonne vertébrale. Les battements de son cœur se mirent à s’accélérer. Son pouls s’accéléra, sentant ses tempes sur le point d’exploser. Leurs regards se croisèrent à nouveau. La jeune femme relevant la tête vers son sauveur d’une nuit. Ethan termina avec le démon et ramena la jeune femme chez elle.

    Pendant les quelques jours qui séparaient les deux rencontres des deux jeunes gens, beaucoup de question avait traversé l’esprit torturé d’Ethan. Des questions sur l’identité de la jeune femme. Ethan avait ressenti que cette dernière n’était pas de New York. Lorsque cette dernière lui donna son prénom, Ethan sentit un léger accent dans son intonation. Chose qui fut confirmée lors de leurs deuxièmes rencontres. Il y avait de meilleur lieu qu’un cimetière mais dans ce genre de ville, il n’y avait plus de lieu privilégié. La jeune femme lui demanda si il n’avait pas, une nouvelle fois, une jeune femme à sauver. Cette dernière avait le sens de l’humour apparemment. Une nouvelle chose à marquer sur la liste des choses qu’il savait sur cette jeune femme. Son prénom : Inspyre et le fait qu’elle avait de l’humour. A ne pas oublier qu’elle venait de Saint Pétersbourg. Ethan lui répondit qu’il n’avait aucune jeune fille à sauver à mois que celle qu’Ethan avait sous les yeux avait besoin de l’être. Cette dernière lui répondit qu’elle en aurait peut être besoin, sinon elle finirait ses jours ici.


    « On va peut être éviter de te laisser dépérir ici. » Se levant et tendant sa main envers la jeune femme. « Votre Superman est annoncé Mademoiselle. Si je peux faire autre chose »

    Ethan lança cette phrase avec un léger sourire aux lèvres. Un sourire, certes petits, mais tout de même sincère. Sourire qu’il lança pour la jeune femme. Une chose devenait certaine, elle avait un effet bénéfique sur Ethan soudainement, faisant de lui une personne souriante. Bon, c’était relatif mais c’était l’intention qui comptait. La jeune femme se leva et répondit à une autre question d’Ethan. Elle était venue pour ce père qu’elle pensait retrouver vivant. Mais la chance avait tourné. Cependant, elle n’avait pas l’intention de retourner dans on pays natal. Elle s’installait ici dorénavant. Elle vivrait ici.

    « Je suis policier. Je ne te promets pas des miracles, mais si tu le souhaites, je pourrai me renseigner sur ton père. Peut être qu’avec un peu de chance, je pourrai trouver quelques informations. Dis toi qu’en arrivant dans cette ville, tu t’es déjà fait un ami en ma personne. Et bien, si nous sortons de ce lieu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]
MessageSujet: Re: Silverhead? Where are you? [Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Silverhead? Where are you? [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reverse of shade :: • New York City  :: Central Park :: West Church-